Santé et Sécurité au Travail

Comment transformer vos “dépenses” de formations réglementaires en investissement servant votre culture sécurité et vos résultats ? 

logo secours

L’employeur à l’obligation (article R.4224-16 du Code du travail) d’organiser dans son établissement les soins d’urgence à donner aux salariés accidentés et aux malades.

logo habilitation électrique

L’habilitation électrique est une exigence réglementaire pour tous les travailleurs qui effectuent des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage. Elle nécessite une formation préalable.

Une activité physique adaptée à l’individu est un facteur important de santé physique et mentale. Cependant, dans le milieu professionnel, les activités physiques sont souvent caractérisées par la pression temporelle, la répétitivité, des efforts, gestes et postures contraignantes qui peuvent impacter à l’inverse, la santé. 

logo rps

Les RPS peuvent entraîner des atteintes diverses à la santé tant mentale que physique : pathologies professionnelles comme les TMS, maladies psychosomatiques, insomnie, maladies cardio-vasculaires, accidents de travail, etc. Ils génèrent de fait des dysfonctionnements affectant la performance des entreprises : absentéisme, présentéisme, mauvaise qualité du travail, difficultés avec la clientèle, tensions etc.

logo travail en hauteur

Les chutes avec dénivellation constituent la seconde cause d’accidents du travail mortels après ceux de la circulation. 

C’est le plus en amont possible qu’il faut réaliser l’évaluation des risques afin d’identifier les situations exposant les salariés aux risques de chute …

logo incendie

La prévention du risque incendie est une des priorités en matière de sécurité des personnes, des biens et de l’environnement.  Un incendie survenant dans un établissement industriel entraîne très souvent sa fermeture temporaire ou définitive. 

logo engins

Rappel du contexte réglementaire

Tout travailleur amené à utiliser un engins de levage doit avoir reçu une formation adéquate (art. R.4323-55 du Code du travail) et être titulaire d’une autorisation de conduite délivrée par son employeur  (art. R.4323-56) selon les modalités définies à l’article 3 de l’arrêté du 2 décembre 1998.

Depuis quelques années les addictions toutes confondues envahissent le monde du travail. Tous les secteurs d’activité et tous les niveaux hiérarchiques d’une entreprise sont concernés.

Il existe deux types d’addictions, celles liées à des produits : tabac, alcool, médicaments ou drogues mais aussi celles non liées à des produits : dépendance au travail dite « workaholisme », aux jeux, à Internet, au téléphone…