Secourisme

logo secours

L’employeur à l’obligation (article R.4224-16 du Code du travail) d’organiser dans son établissement les soins d’urgence à donner aux salariés accidentés et aux malades.

Afin de répondre à cette obligation réglementaire, la branche Assurance maladie/Risques professionnels recommandent la formation de SST (Sauveteur Secouriste du Travail). Elle a pour vocation de s’insérer dans la démarche plus globale de prévention des risques professionnels qui doit être mise en œuvre en entreprise (Article L.4121-1 du Code du travail).

Le Sauveteur Secouriste du Travail reçoit une formation pour appliquer les premiers secours en cas d’accident ou de malaise, en attendant l’arrivée des secours spécialisés comme les Sapeurs-Pompiers ou le SAMU.

Plus conscient des conséquences de l’accident, il est ainsi plus motivé à adopter un comportement préventif et donc à faire progresser la prévention dans son entreprise.

Former les autres salariés : En tout état de cause, l’employeur reste tenu d’informer et de former les salariés à la sécurité au travail même s’il a un ou plusieurs SST dans l’entreprise (Articles L.4141-2 et R.4141-17). Cette formation porte notamment sur la conduite à tenir lorsqu’une personne est victime d’un accident sur les lieux du travail.

L’organisation des secours 

L’organisation des secours passe notamment par la mise en place d’un dispositif d’alerte en cas d’accident ou de personne malade, d’un matériel de premiers secours et la présence permanente d’un nombre suffisant de sauveteurs secouristes du travail (SST) apte à intervenir.

Le matériel de premiers secours mise à disposition, est adapté à la nature des risques existants dans l’entreprise et à la formation de la personne qui l’utilisera (sauveteur secouriste du travail, infirmier, médecin…). Sans liste type pour la composition de la trousse de secours, l’employeur l’a définie après avoir sollicité l’avis du médecin du travail.

 

La formation des SST

Comment se passe cette formation ?

L’enseignement est dispensé à partir d’un programme national défini par la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) sur proposition de l’INRS.

La formation est assurée par un formateur SST certifié par le réseau d’Assurance maladie risques professionnels et l’INRS. Ce formateur peut appartenir à l’entreprise, à condition d’être habilitée, ou à un organisme de formation habilité par ce même réseau.

La durée minimale de formation est de 12 heures. À l’issue de l’évaluation, un certificat de sauveteur secouriste du travail est délivré au salarié. Il est valable 24 mois.

Comment maintenir et actualiser ses compétences ?

Tous les 2 ans (24 mois de date à date), une mise à niveau des compétences SST du salarié est nécessaire. Ce recyclage est organisé sur une durée de 7 heures, durant laquelle les compétences du salarié sont de nouveau évaluées. Il permet d’actualiser et de maintenir ses compétences de SST pour une nouvelle durée de 24 mois.

L +

La formation SST et ses recyclages, ne garantissent de garantir les bons réflexes en cas de situations d’urgences voir de simples malaises. Nos clients nous ont souvent sollicités pour les aider à progresser lors de ces situations. Avec nos experts en secours à personnes, nous vous proposons une formation renforcée (dans le cadre du référentiel national) et/ou des simulations de cas pour entraîner les équipes à réagir dans des situations difficiles.

N’hésitez pas à nous contacter.